Graine de Vie est au Cameroun pour de nouveaux projets de reboisement

Nous préparons une implantation de Graine de Vie au Cameroun.
Pour choisir les projets pilotes de PARTENARIAT, nous avons privilégié la diversité des communes visitées et leur répartition géographique dans différentes régions du pays.

1)- Commune de KIIKI – région centre – 1.000 km2 – 10.500 Hab.

Cette commune comprend trois biotopes distincts : de la forêt (avec une réserve forestière communale de 184 hectares à restaurer en création), de la savane et une zone mixte. Création de 3 pépinières de 10.000 arbres de rente pour la population (une dans chaque canton) .Un programme de test de plantation en semis direct dans la réserve forestière.

2)- Commune de MBANDJOCK – région centre – 859 km2 – 31.000 Hab – 10 villages.

Cette commune est traversée par le fleuve Sanaga. Cette partie de la région centre est beaucoup plus sèche et souffre de températures anormales et excessives en saison sèche (plus de 45 degrés) ainsi que de tempêtes de sècheresse . Biotope : 60% savane, forêt en voie de disparition du à la population. Création d’une pépinière de 10.000 arbres principalement pour dans un premier temps reboiser l’intérieur de la commune (squares, bord de route, écoles, églises, etc…). Test de plantation en semis direct. Assainissement de zones marécageuses avec plantation de Rafia.

3)- Commune de MBOUDA – région ouest – haut plateaux – 437 km2 – 140.000 Hab.

Chef lieu département des Bamboutos (population très dynamique sur le plan économique) – tous agriculteurs – pays de l’avocat (production locale 10.000 tonnes). Grande influence de la chefferie traditionnelle très influente et désireuse de restauration de leurs forêts sacrées (5 hectares par chefferie).GDV va faire trois pépinière de 10.000 pour distribuer des plants aux agriculteurs et garantir la qualité des avocats ainsi qu’une biodiversité de leurs plantations. Ces pépinières comprendront 20% d’avocatiers

4)- Commune de BATCHAM – région ouest – haut plateaux – 212 km2 – 220.000 Hab.

GDV va faire une pépinière de 10.000 arbres pour distribuer des plants aux agriculteurs et garantir la qualité des avocats ainsi qu’une biodiversité de leurs plantations. Ces pépinières comprendront 20% d’avocatiers.

5)- Commune de NJOMBE-PENJA– région ouest – 260 km2 – 110.000 Hab.

Accord pour la création de deux pépinières (une à Njombe une à Penja) produisant chacune 10.000 plants d’arbre qui seront d’une part distribués à la population (arbres de rente) et d’autre part alloués à la Commune pour embellir les deux communes (arbres ornementaux).

6)- Projet d’accompagnements des villages pygmées du Sud Communes de Djoum et Mintom.

Nous souhaiterions former un ou plusieurs pygmées à la création de petites pépinières de quelques centaines d’arbres dans les différents villages pour permettre à ces populations de replanter près de leurs villages d’une part les arbres de rente dont ils ont besoin pour leur survie et d’autre part les arbres important pour leur culture et leur pharmacopée.

7)- Projet de développement de notre technique de plantation en semis direct en partenariat avec l’IRAD (Institut camerounais de recherche agricole pour le développement).

Un terrain de l’IRAD serait mis à notre disposition pour effectuer ces tests avec notre équipe et celle de l’Herbier National. Ensuite, nous testerons les différentes plantes sélectionnées sur les terrains proches de nos pépinières.